La motivation sportive

Accueil-Séjours sportifs et bien-être-paddle-mise à l'eau

La procrastination a tendance à plus séduire que l’action car elle il est plus facile de ne rien faire que de se mettre en action. La construction est forcément plus longue et nécessite beaucoup plus de temps et d’énergie cérébrale que de démolir. Pour la motivation sportive c’est la même logique. On se lance dans le projet de s’inscrire à la salle de sport, de s’initier à un nouveau sport, …  Lorsque l’on se découvre une nouvelle passion, on y met toute son énergie. Tout d’abord, on se dit qu’on va y aller au moins trois fois par semaine. Même si l’on est fatigué, on va quand même faire son sport, on arrive en avance même. A ce moment-là on prend vraiment du plaisir.

Malheureusement ce plaisir ne dure qu’un temps et la démotivation commence à nous envahir. Chaque événement devient une excuse pour ne pas aller au sport. Tout compte fait, c’est la procrastination qui prend le dessus et on repousse les séances prévues.      

Nous allons justement vous révéler via quelques astuces comment ne pas tomber dans le piège. Au terme de notre analyse, garder votre motivation pour le sport intacte n’aura plus de secrets pour vous. 

Les 6 astuces pour trouver et garder la motivation à faire du sport

Les objectifs liés à la découverte d’une nouvelle pratique peuvent être divers et variés. Une remise en forme, la perte de poids, sortir de la pression du quotidien, réduire ses comportements sédentaires. La motivation vient principalement lorsque l’on s’est fixé un objectif précis en amont. 

Par ailleurs, il est important de bien connaître son corps et de définir un objectif à la hauteur de ses capacités physiques et de sa condition physique actuelle. Le bon objectif est celui qui vous stimule et auquel vous pensez régulièrement et qui répond à la problématique que vous rencontrez au quotidien. Restez focalisé sur le résultat que vous souhaitez atteindre plutôt que les efforts à fournir, les tâches à effectuer, les douleurs, les exercices ou les contraintes qu’impliquent la reprise d’une activité physique régulière. 

Votre état d’esprit est alimenté par vos pensées et vos émotions. C’est à dire qu’apprendre à programmer son esprit par rapport à ce que l’on souhaite obtenir est l’une des clés du succès.   

Se fixer un objectif à atteindre est primordial mais pour l’atteindre, un suivi régulier de ses performances est fortement recommandé. Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions faciles d’utilisation pour suivre votre niveau d’activité physique. D’une part, les applications mobiles comme Strava ou Runtastic pour le running, le vélo ou la natation par exemple. 

Ces outils fournissent des données liées à la distance, la vitesse et les capacités physiques. Mais encore des appareils connectés comme les montres Garmin, Suunto ou Fitbit. Ces marques proposent des gammes de produits larges qui peuvent correspondre à tous les besoins. 

En revanche, il est inutile de comparer ses résultats avec les personnes de son entourage étant donné que votre progression est de l’ordre personnel et qu’elle correspond à l’atteinte de votre objectif uniquement. L’indicateur de progrès peut être votre poids, le temps que vous mettez à faire un parcours habituel, le nombre de répétitions d’un mouvement spécifique, votre pouls au repos.   


Le fait d’avoir une trace des séances que l’on a prévues dans son emploi du temps constitue le meilleur moyen de s’y tenir. Plus l’on pratique une activité physique fréquemment et plus le manque se fait ressentir quand on n’est pas en mouvement. 

La planification offre un meilleur cadre. Cela permet de s’habituer au nouveau rythme de vie que l’on s’est imposé, si l’entraînement ne correspond pas à une priorité il sera négligé voir oublié. Tout est encore une fois une question de volonté. 

Elle est très utile pour créer l’habitude de faire du sport. Il est dit qu’on prend une habitude du moment qu’on répète quelque chose au moins 10 fois. Pour se lancer dans le sport, une technique est de faire 2min de sport chaque jour à la même heure. Par exemple: à 18h, après le travail, je vais courir 2 min, ou je vais à la salle pendant 2 min, ou je fais des pompes et des abdo pendant 2 min. Après 10 jours, ça devient une habitude. et après 1 mois, les 2 min passeront certainement à 10 – 15 ou même 30 min. Et alors sans vraiment s’en apercevoir, on est devenu un adepte du sport. 

Votre cerveau est comme un muscle qu’il faut entretenir pour qu’il soit fonctionnel. Pour cause, en développant vos capacités physiques comme l’endurance, la souplesse, le cardio, la force musculaire, vous développez inconsciemment vos capacités mentales. 

C’est-à-dire que lors de l’exercice physique, votre persévérance, concentration, créativité sont stimulées. L’entraînement dans le cadre d’une activité physique régulière permet de développer et de renforcer toutes ses qualités. 

Plus la motivation sportive est dirigée vers ce qui nous est propre et plus nous sommes efficaces. Dans le cadre d’une pratique d’activité physique, la motivation intrinsèque c’est lorsque l’on effectue cette activité physique par intérêt de l’activité elle-même sans attendre de récompense ou se sentir coupable. Autrement dit, il est préférable de vous questionner sur ce que vous souhaitez plutôt que sur ce que vous devez faire.

Dans votre tête, le sport doit être synonyme d’une source de plaisir et non de contraintes. La motivation reste intacte lorsque l’on prend du plaisir à pratiquer. 

La majorité des activités bénéfiques pour vous sont celles qui se trouvent en dehors de votre zone de confort. La zone dans laquelle vous vous sentez bien est celle qui vous empêche de bouger. La formule pour prendre du plaisir et garder sa motivation est unique et propre à chacun. 

La performance vient en se réinventant et en se défiant perpétuellement. Le principal moteur d’une activité physique régulière réside dans le plaisir. Le moment dédié à la pratique doit être votre moment privilégié où vous prenez soin de vous.    

Avoir quelqu’un qui vous accompagne et vous soutient est une chose précieuse pour que votre motivation ne faiblisse pas. 

Partager un objectif avec un proche, c’est également faciliter son atteinte.

En plus d’être une source de motivation, cette personne vous aidera à rester sur de bons rails et maintenir le cap que représente votre objectif.   

La tenue d’un carnet de route peut être une bonne astuce pour garder votre motivation intacte et atteindre votre objectif. N’hésitez pas à noter tout ce que vous avez fait et ressenti sur chaque séance. En vous replongeant dans ces comptes rendus vous serez capable d’évaluer votre progression et serez fier de tout le chemin accompli jusque-là.  

Ca fait un bien fou de se rendre compte que l’on est capable aujourd’hui de courir plus d’une heure non-stop alors qu’il y a seulement quelques mois de cela 20 minutes d’affilée sans s’arrêter était mission impossible.   

Il faut bien évidemment prendre en compte que la motivation est en fonction du moral, de la température extérieur, de votre niveau de fatigue, du contexte de votre vie quotidienne. Ces facteurs il faut apprendre à vivre avec et accepter que votre motivation sera mise à rude épreuve. Restez positif et ne lâchez rien ! 

Alors, vous qui regardiez vos baskets traîner depuis des mois, n’êtes-vous pas en train de bouillonner de l’intérieur depuis votre canapé ? Dîtes-vous bien qu’il ne reste qu’un pas à faire avant de vous remettre à bouger !