Un camp de Cross-training sous le signe de la découverte

Étant un amoureux de nature et d’activités outdoor, j’ai largement été servi pendant ce camp de Cross-training ! 

Il est vrai que les Alpes de Hautes Provence sont un terrain de jeu idéal. 

Etudiant en 3ème année à Amos Sport Business School, j’occupe le poste de stagiaire chargé de communication dans l’agence de voyages sportifs S-Camp depuis fin Mars 2021.

Ce séjour sport et bien-être dans les Gorges du Verdon du 3 au 8 Mai représentait l’occasion de pouvoir enfin découvrir mes collègues de travail.

Je me suis également initié à une nouvelle discipline : le Cross-training !

Je reste toujours ouvert à la découverte de nouveaux sports, de nouvelles passions. 

Le Cross-training et moi

D’une part, avant de me lancer dans cette aventure sportive, j’appréhendais la pratique de ce sport.

D’autre part je corresponds plutôt au profil du footballeur qui a toujours pratiqué des sports collectifs que celui du cross-training. Surtout, dites vous bien que je n’avais jamais fait un “WOD” avant cette semaine-là et que j’étais entouré de coachs diplômés et de pratiquants de longue date pour la plupart.

Finalement, au terme du camp de Cross-training je me suis même dit que j’allais, en complément de mon sport, me mettre au Cross-training. J’ai été littéralement séduit !

1ère étape : comprendre le vocabulaire dans un camp de Cross-training

Cela faisait longtemps que je n’avais pas appris autant de mots en si peu de temps. 

Pendant les premiers repas avec le groupe composé quasi exclusivement de pratiquants de Cross-training, des termes très techniques fusaient. Du style : “C’est quoi ton RM en snatch ?”. 

Repas entres amis au soleil dans le Verdon

J’ai pendant quelques minutes eu un moment de solitude croyant être dans une consultation avec mon médecin qui me demandait mon groupe sanguin…

L’argot est incompréhensible si l’on n’est pas de la discipline. Je vous donne deux ou trois petites antisèches : 

“RM” = répétition maximale

“Box” = la salle de sport

“EMOM” = répétition d’un round à chaque minute !  

L'heure de la pratique du Cross-training

C’était parti pour l’expérimentation d’un nouveau sport !

Premièrement, un “warm up”, l’échauffement, s’impose. Ils sont souvent sous la forme d’un circuit de plusieurs exercices à enchaîner et répéter.

Ensuite les fameux WOD qui sont un mélange de techniques, de cardio, d’endurance, d’explosivité et de force. Je ne vous raconte pas l’histoire… 

Les WODs que nous avons fait recouvraient différentes spécialisations. Le premier était plutôt un WOD mobilité pour développer notre souplesse articulaire. Ensuite nous avons fais des WOD extérieur orientés Haltéro. 

Finalement, je suis sorti de ces séances satisfait car tous les exercices s’adaptent au niveau de chacun.

Je sentais que l’intégralité des muscles de mon corps avaient travaillé. 

L’esprit de communauté d’un séjour Cross-training

 Que ce soit le coach sportif qui animait les séances d’entraînement ou les participants, ils ont tous été bienveillants avec moi, ce que j’ai particulièrement apprécié.

J’ai aussi ressenti une énergie naturellement très positive qui se dégageait autour de ce sport. 

Mais c’est surtout l’esprit communautaire et d’entraide qui m’a beaucoup plu. 

Le Cross-training me semble parfaitement adapté à un séjour sportif et bien-être. Les objectifs lié à la pratique du Cross-training peuvent être très variés. 

C’est un sport très complémentaire aux différentes activités outdoor que l’on a pu pratiquer sur ces 5 jours de vacances sportives.

Du soleil et du rire, dans un cadre magnifique en pleine nature

Ainsi, j’ai fais la connaissance de personnes extraordinaires avec qui j’ai pu partager de très bons moments. Il faut dire que le cadre s’y prêtait à merveille et que la météo a joué en notre faveur.

Nous étions plongés au cœur des montagnes ensoleillées du Var, un havre de paix à l’état sauvage sur le site de Destination Ailleurs, l’endroit parfait pour des vacances sportives et ressourçantes entre amis ou en famille.

Vous logez dans des yourtes mongoles authentiques à 1100m d’altitude. En plus de ça, les hôtes Yann et Corinne savent parfaitement vous mettre le plus à l’aise possible Ils vous transmettent  leur passion et vous font découvrir leur belle région.   

Des activités outdoor complémentaires au Cross-training

 

Dans le programme du camp de Cross-training, une journée était réservée à la pratique du duathlon. 

Un trail de 15 km dans les chemins escarpés des Alpes de Haute Provence puis 30 km de VTT. Nous avions bien heureusement l’assistance électrique ! 

Pendant leurs vacances, les sportifs, qu’ils soient novices ou confirmés, ne font rarement rien. Nous nous sommes donc adonnés à de multiples activités outdoor en plus des WOD.

Le lendemain pour bien arranger nos courbatures nous avons fait du paddle sur le lac de Castillon. Son eau est couleur émeraude et la rive parsemée d’arbres.

Le soir, nous improvisions une partie de pétanque entre amis autour d’une bière bien méritée ! 

Qu'est-ce qui est si particulier dans un camp de Cross-training S-Camp ?

Vous l’aurez compris, ces vacances sportives ne sont pas pour ceux qui passent la journée allongés sur une serviette. C’est une expérience mémorable et tellement riche en émotions tant sur le plan humain que sportif

Un camp de Cross-training S-Camp c’est aussi l’un des meilleurs moyens de faire la rencontre de personnes qui nous correspondent et qui partagent des passions communes. 

Le concept est unique en son genre et correspond à des profils variés qui prennent soin de leur santé physique. Autant dire que vous pouvez y aller les yeux fermés et les baskets bien accrochées ! 🙂